Les finitions

F3FBA931-1C12-4F20-A7FD-0EB5920DE40B

Depuis que j’ai commencé la couture, mon regard a évolué au fur et à mesure. Au début, j’étais surtout focalisée sur les tissus et ce que je voulais créer sans me douter que les différentes matières ne se travaillaient pas de la même façon. Puis ma vision a évolué et j’ai commencé à porter une attention particulière aux détails. Ce qui démarque un vêtement d’un autre est souvent la qualité de ses finitions. 

Dans cet article je vais vous présenter différentes astuces pour les améliorer. 

J’espère qu’il vous aidera, bienvenue !

ciseaux qui coup

I. Choisir du fil de bonne qualité et des aiguilles adaptées

D991B2AD-D6C8-46DB-96CD-263513E61B6A
Fils : Gutermann ; Mettler (fil de soie) ; Prima

En couture, de manière générale, pour avoir un vêtement bien fini il faut en grande partie miser sur le fil. Un fil de bonne qualité se distingue assez facilement : plus il est lisse, plus sa qualité est bonne. Et à l’inverse si le fil bouloche c’est qu’il est de mauvaise qualité.

J’utilise depuis de nombreuses années celui de la marque Gütermaan. J’en ai essayé plusieurs, mais c’est toujours vers cette marque que je reviens. 

Note : Je vous déconseille la marque DMC, je trouve que le fil est cassant.
FE78A892-C7FF-4A0E-9AB8-71B033D3BF91
Aiguille double ; aiguille spéciale soie ; Aiguilles classiques

Les aiguilles vont également déterminer la qualité de votre couture. Si vous avez des coutures qui sautent ou du fil qui casse c’est souvent parce que l’aiguille n’est pas adaptée au tissu. Voici un petit tableau récapitulatif pour bien les choisir :

8B59CE27-8101-49E0-8221-BF2485B5230C

Note : J’ai d’ailleurs un excellent livre sur les tissus qui traite de différent sujets dont le choix des aiguilles selon la matière à travailler. Je vous en fait bientôt la revue, alors restez branchés !

II. Entoiler, pour des finitions impeccables

95BDC41D-B938-4FF1-9C56-FD1404C751E4
De la viseline pour le bord d’un col

L’entoilage, le thermocollant, la viseline ou la triplure ; plusieurs mots pour une même action. Il sert à donner de la rigidité à une matière pour qu’elle garde sa forme ou pour renforcer une zone. 

Il en existe avec des propriétés différentes selon les tissus. 

Celui que j’utilise la plupart du temps est le thermocollant (appelé aussi viseline). Ce type d’entoilage à une face collante qui se fixe au tissu grâce à la chaleur du fer à repasser. On maintient une pression pendant quelques secondes et l’entoilage est collé. 

Je vous conseille de l’utiliser pour renforcer un poignet, un col de chemise ou tailleur, une ceinture ou encore une patte de boutonnage. Vous verrez ça fera toute la différence et ce sera plus agréable à porter.

III. La parementure 

0088D8BD-8BE9-460D-9EA9-EA2928BB4893
Livre : Les bases de la couture | Noriko Sakaue

Les parementures sont des morceaux de patrons à part, généralement tracées à partir des pièces du vêtement. Elle peut-être coupée dans le tissu principal ou dans un autre tissu.

Le traçage d’une parementure doit être plus petit que la pièce principale. 

On l’utilise souvent pour terminer les cols mais elle à également d’autres fonctions. Pour un vêtement sans manches, les bords d’une veste, un bas de manche, etc.  

La parementure est une des nombreuses manière de terminer un vêtement proprement. 

Pensez également à surpiquer sur l’endroit.  

IV. Varier les finitions grâce aux pieds presseurs

BDE29C73-7C63-4F1B-99BB-E1C3B53D8762
Différents types de pieds

Les pieds presseurs, il en existe un bon nombre. Ils sont un gagne temps incroyable et facilitent les travaux de couture. Du pied fronceur au pied à nervures, vous trouverez forcément votre bonheur.

Pour ma part j’en utilise quelques un de façon récurrentes, mais je continue d’en découvrir de nouveaux. Je vous présente mes préférés.


85668BB8-4F03-4337-BC33-AE4647C9076D
Pied fermeture invisible

Le pied pour fermeture éclair invisible : Durant mes premiers cours de couture j’utilisais un pied pour fermeture à glissière classique. Cela ne me donnait pas un résultat très esthétique. Le pied invisible change tout, la fermeture ne se voit plus et le rendu est donc beaucoup plus fin.  


30E4864F-31B9-463B-99B1-2E6AB7DC5416
Pied ourleur

Le pied à ourlet roulé : Je vous en déjà parlé dans plusieurs articles, mais c’est un de mes accessoires préférés. Pour des finitions discrètes et pour travailler les tissus fins ce pied est indispensable. 


D8C6DD95-B149-4F48-BF70-3CB20F309A59
Pied fronceur

Le pied fronceur : Une récente acquisition que j’aime déjà beaucoup. Plus besoin de faire ses fronces à la main ou au fil élastique, le pied fronceur s’en charge !


8BA7D51E-BCCC-42DB-8D61-474C0E3276E0
Pied ourlet invisble

Le pied pour ourlet invisible : Si vous cousez déjà vous devez forcément connaître l’ourlet invisible, ces tout petits points de couture que l’on fait à la main pour une finition impeccable. Et bien ici, encore une fois ce pied presseur s’en charge pour vous. 


V. Les ourlets

Je pense consacrer un article complet ou un tutoriel sur les différents ourlets qui existent, sinon cet article sera bien trop long. Je vous partage tout de même un qui change considérablement la finition d’un tissu en jersey. 

C’est l’ourlet à l’aiguille double. Le jersey est un tissu avec une certaine élasticité, il est donc difficile de faire un ourlet classique sur cette matière, le fil casse ou saute des points. L’aiguille double (strech) est conçue pour ce type de tâches, elle va coudre deux lignes droites sur l’endroit et une ligne en forme de zig-zag sur l’envers. Grâce à ce point de couture, le tissu garde sa forme et ne perd pas son élasticité.  

*Vidéo : Ourlet à l’aiguille double | Tissu : laine polyamide

Je vous ferais prochainement un tutoriel sur Instagram pour cet ourlet, n’hésitez pas à me suivre pour ne pas le rater. 

Note : Privilégiez la marque SCHMETZ OU BOHIN.

VI. Terminer une couture au biais

6AA53BD7-4401-4573-9C5D-BAA157C12CED
Col cheminé terminé au biais | Robe : La Classique ; Imn-Srh Collection

Le biais ou mon meilleur ami. Je m’en sers pour beaucoup de mes finitions, surtout au niveau des cols ronds ou cheminés, je trouve ça très élégant. 

Vous pouvez également l’utiliser pour terminer des coutures internes, pour un repli de manche ou un revers. Encore une fois, c’est une manière de varier la finition d’un vêtement.


VI.bis. Terminer certains points à la main

C’est parfois une tâche que l’on néglige mais terminer des points de couture à l’aiguille manuelle peut faire toute la différence. 

*Vidéo : Point de couture à la main pour les bords d’une fermeture à glissière

VII. La doublure

 

La doublure ou la finition parfaite par excellence. Bien posée, c’est un détail qui donne un résultat raffiné. Les doublures se posent à l’intérieur du vêtement et servent à dissimuler tous les bords cousus. Elles protègent également le tissu de l’usure. 

La doublure se trace généralement à partir du patron de base de votre pièce, comme une parementure mais cette fois à la taille du patron et en ajoutant une aisance supplémentaire. 

*Vidéo : Prototype d’une doublure ; Atelier Imn-Srh

VIII. Ouvrir ses coutures ! 

img_1870
Coutures ouvertes au fer à repasser

On ne s’en rend parfois pas compte mais ouvrir les coutures au fer à repasser fait toute la différence. Toutefois, certains tissus supportent mal la chaleur d’un fer; vous pouvez dans ce cas ouvrir les coutures avec votre ongle ou à l’aide de ce petit accessoire (clic) : 

Roulette pour presser

C’est l’étape finale pour terminer un vêtement, ne l’oubliez pas !


L’article touche à sa fin, j’espère qu’il vous aura aidé. Si vous aussi vous avez astuces à partager pour de belles finitions n’hésitez pas à le faire en commentaire. Si vous souhaitez également voir certains conseils en vidéo faites le moi savoir. Je me ferais un plaisir de vous partager cela. En attendant prenez soin de vous, à très bientôt.

etiquette-fond-transparent

4 commentaires sur “Les finitions

  1. J’aime cette façon d’être clair en qq lignes, tu résume bien tes étapes mashaAllah ! Tu m’as rappelé des thermes que j’avais oublié 😂
    Qu’Allah te préserve et facilite !
    Bon courage baby 😘

    Aimé par 1 personne

  2. سلام عليك إ🌷
    Merci pour le temps que tu prends , pour ce tout ces partages.
    Extrêmement bénéfique, j’ai l’impression que les outils en couture sont dans une caverne d’Ali baba ça n’en fini jamais, a notre plus grand bonheur !
    Un grand merci pour « l’ourlet a l’aiguille double » ; je me demandais avec quel outil, quelle machine y arriver et je ne savais même pas comment l’ourlet se nommait (je t’en avais parlé il y a un moment) So shukran !!!

    (Btw si c’est possible de mettre dans un article le lien de la vidéo à venir vu que je n’ai pas insta ce serait top)

    Boussa
    Congrats pour la New co’ comme d’habitude : ✨

    إ

    Aimé par 1 personne

    1. Aleyki salam,

      Mais avec grand plaisir ma chère ❤️.
      Oui l’aiguille double n’ai pas assez connue je trouve, elle sert aussi à surpiquer sur l’endroit.

      Oui bien sûr, je mettrais également le tutoriel sur le blog ✨.

      Merci pour ta fidélité 🤍.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s